Pouvez-vous dire « Oui » au bonheur ? 11 étapes pratiques que vous pouvez suivre pour y parvenir

Nous avons tous le potentiel pour connaître le bonheur et méritons tous d’être heureux. En fait, tout ce que nous faisons est dirigé vers cet objectif. Mais, le bonheur semble insaisissable. Le bonheur véritable n’a rien à voir avec l’apparence, la gloire ou la fortune. La bonne nouvelle, c’est que nous pouvons y arriver.

Pensez-y … chaque chose que nous faisons est destinée à nous rendre plus heureux.

Et pourtant, parfois, nous sommes déroutés et faisons des choses qui nous éloignent réellement de cet objectif.

Nous avons tous le potentiel pour le véritable bonheur

Il n’y a pas de marqueur de gène ou d’ADN qui détermine qui sera heureux et qui ne le sera pas. Nous faisons des choix tout au long de nos vies. Et le résultat de tous ces choix combinés détermine notre niveau de bonheur. Faites les bons choix et le bonheur peut être à vous.

Voici juste quelques exemples de conseils, dans une feuille de route en 11 points. Vous pouvez les mettre en pratique pour vous guider vers le bonheur authentique :

  • 1. Recherchez le positif dans tout :

    Il y a un vieux dicton qui dit que rien n’est intrinsèquement bon ou mauvais – ce qui le rend l’un ou l’autre, c’est simplement notre réaction. Trouvez le positif et vous serez plus heureux. Ceux qui, contre toute attente, vont de l’avant, le font parce qu’ils regardent le positif qui pourrait les sortir de leur situation, aussi mauvaise puisse-t’elle sembler à d’autres.

  • 2. Accentuez le positif :

    conseils-bonheur

    Dites « OUI » au bonheur !

    Nous avons tous grandi avec un « déséquilibre de positivité ». Cela résulte des normes et des règles de la société basée sur la restriction et la punition, plutôt que sur l’approbation et la récompense. Dès notre jeune âge, on nous apprend ce que nous ne devons pas faire au lieu de ce que nous pouvons faire. Même dans la vie quotidienne, il y a plus d’influence négative que positive. Heureusement, vous pouvez travailler à améliorer cet équilibre. Forgez votre positivité pour de meilleurs résultats. Lorsque vous réalisez quelque chose, félicitez-vous ! Recherchez des choses que vous trouvez édifiantes, qui vous rendent heureux. Obtenez-en plus ! Mais, dans le même temps, réduisez votre exposition à la négativité, que ce soient les nouvelles du jour, ou des gens autour de vous avec qui vous ne vous sentez pas bien. Appuyez donc avec plus de force et d’entrain sur le bouton positif que sur le négatif.

  • 3. Pratiquez le bon égoïsme :

    Quand nous étions jeunes, nous avons appris que mettre nos intérêts avant ceux des autres est erroné. Cela est particulièrement vrai pour les femmes, dont beaucoup sacrifient leurs rêves et leurs ambitions pour aider les autres à atteindre les leurs. Cela est également fréquent dans le monde de l’entreprise où le bien de la société est considéré comme plus important que le bien de l’individu. Il est bon d’aider les autres. Mais, nous devrions nous fixer des limites pour nous protéger, afin de ne pas être manipulé ou abusé par les autres. Vous êtes important, et si vous ne prenez pas soin de vous physiquement, émotionnellement et spirituellement, vous ne pouvez pas attendre de quelqu’un d’autre de le faire.

  • 4. Suivez vos sentiments :

    Tous les sentiments sont bons. Chaque sensation a sa raison d’être : celui de délivrer un message. Parfois, ce message est agréable, d’autres fois non. Nous avons tendance à nous soustraire des sensations désagréables, souvent par le tabagisme, l’alcool ou de drogues en tous genres. Lorsque vous vous sentez mal, identifiez-en la raison. Et évitez les dérivatifs, il n’est pas nécessaire de soigner un mal par un autre mal.

  • 5. Donnez de vous-même :

    Plus vous donnez, plus vous recevez. Il n’y a probablement aucune étude scientifique prouvant qu’il en soit ainsi, mais donner sans condition est extrêmement gratifiant. Il semble que plus vous donnez de vous-même, plus vous en ressentez le frisson et l’effet stimulant sur votre psychisme. Aidez les nécessiteux. Donnez du temps si vous le pouvez. Donnez de façon anonyme, même si vous perdez la déduction fiscale !

  • 6. Faites en sorte que cela arrive :

    Vous avez la possibilité de faire bouger les choses en utilisant votre mental. Des vedettes sportives et des hommes d’affaires l’utilisent, et vous le pouvez aussi. Il y a beaucoup de façons de le faire, l’une des méthodes courantes consiste à utiliser la visualisation en imprimant une image dans votre esprit de ce que vous voulez obtenir. Ce n’est pas nécessairement une image visuelle, cela peut être un sentiment, une odeur, un son, ou une combinaison des sens. Ainsi, imaginez trouver le parfait parking près de l’entrée quand vous arrivez au supermarché ou au centre commercial … tout est possible, persévérez ! Nous ne sommes pas habitués à utiliser cet outil, il faut donc de la pratique.

  • 7. Acceptez les choses que vous ne pouvez changer :

    Nous résistons aux choses que nous n’aimons pas, et dépensons souvent une énorme quantité d’énergie sur cette résistance. Bien que cela peut être bon, et a entraîné d’énormes progrès à travers l’histoire, nous devons tâcher de comprendre ces choses que nous ne pouvons pas changer, et… passer à la suite. Économisez donc votre énergie et utilisez-la sur quelque chose de plus intéressant et productif. Néanmoins, cela ne veut pas dire que vous devez complaisamment accepter n’importe quoi. Si vous désirez vraiment le changement, vous devez travailler à ce changement. Mais, passer du temps à se soucier de quelque chose sans travailler activement à le changer, c’est improductif et nuisible à votre bien-être.

  • 8. Prenez la responsabilité de vos choix :

    Tout ce que vous faites, ou ne faites pas, est en raison des choix que vous faites (ou ne faites pas). Il est plus facile et commode de blâmer des causes extérieures pour des choses qui vont mal dans la vie. Mais, la vie est la somme de tous les choix que vous faites tout au long du chemin. Parfois, vous laissez le choix à quelqu’un d’autre de décider en votre nom. Alors, si vous avez l’habitude à blâmer les autres personnes ou les choses du quotidien, il peut être effrayant de prendre la responsabilité de ce qui se passe dans votre vie. Mais, c’est vraiment très libérateur, parce qu’au lieu de vous percevoir comme un jouet de forces extérieures, vous réalisez que vous êtes la cause de toute bonne chose qui peut vous arriver. N’abdiquez pas la responsabilité de votre vie.

  • 9. Réservez régulièrement « du temps pour vous » :

    Passez un peu de temps à analyser où vous en êtes dans la vie, vos forces et vos faiblesses. Comment pouvez-vous transformer vos points faibles en points forts ? Ainsi, pensez à vos points de vue sur tout, de votre travail au réchauffement climatique ou à l’existence des extra-terrestres. Puis, essayez de comprendre pourquoi vous le ressentez ainsi. Est-ce le résultat de votre raisonnement ou le son de votre intuition ? Mieux vous vous comprenez, mieux vous comprenez le monde.

  • 10. Prenez le temps de méditer :

    Nous passons presque tout notre temps à penser au passé ou à planifier l’avenir. Mais, nous passons rarement du temps dans le présent. C’est à un point où, pour la plupart d’entre nous, il semble impossible de continuer à nous concentrer sur ce qui se passe en ce moment-même. Vous pouvez pratiquer la méditation ou une prière formelle. Mais, vous pouvez aussi vous concentrer uniquement sur votre respiration, sur chaque souffle qui entre et sort pendant cinq ou dix minutes, en rejetant les pensées passées et futures qui se présentent – et vous serez dans le moment présent !

  • 11. Dépassez vos limites :

    Quand nous échouons, généralement la raison est tout simplement parce que nous ne croyons pas être capables ou pas assez dignes de ce que nous ne parvenons pas à réaliser. Pourtant, le plus souvent, cette croyance est tout à fait fausse, le résultat de la programmation négative reçue depuis l’enfance. La vérité est que la plupart d’entre nous sont capables de faire plus de ce que nous voulons vraiment faire … nous avons juste à le croire. La meilleure façon est de commencer avec des petites choses, et travailler à aller de l’avant jusqu’à voir les limites disparaître.

Plus vous assimilez dans votre vie les concepts et les processus décrits dans ces onze points, plus vous serez sincèrement heureux, et le bonheur va durer !


Commentaire

Pouvez-vous dire « Oui » au bonheur ? 11 étapes pratiques que vous pouvez suivre pour y parvenir — Un commentaire

  1. Bonjour Albert,
    Je vous remercie bien pour tous vos conseils. Toujours, vous savez lesquels sont les bons. Vous m’aidez beaucoup, sans de savoir. Je vous en remercie,
    Liliana

Laisser un commentaire