Mental O Top https://www.mental-o-top.com/blog Un mental au top pour votre épanouissement personnel et votre motivation au quotidien Sat, 08 Dec 2018 10:39:58 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.0.1 147843137 11 questions à vous poser pour dynamiser votre rêve https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/dynamiser-votre-reve/ https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/dynamiser-votre-reve/#respond Thu, 29 Nov 2018 12:34:41 +0000 https://www.mental-o-top.com/blog/?p=7726 Vous souhaitez donner un coup de pouce à votre vision ?

Avez-vous défini votre plus haute priorité dans cette vie ? Votre rêve vous donne-t'il envie de vous lever tous les matins pour le mettre en oeuvre ? Irez-vous au bout de votre rêve ou allez-vous vous contenter de quelques miettes ?

Voici quelques-unes des questions que vous devriez vous poser si vous ne voulez pas que votre rêve passe aux oubliettes.

L’article 11 questions à vous poser pour dynamiser votre rêve est apparu en premier sur Mental O Top.

]]>

 

Quel est votre rêve ? Vous souhaitez donner un coup de pouce à votre vision ? Écrivez vos objectifs et utilisez ces 11 questions pour accélérer la réalisation de votre rêve.

1. Quelle est votre plus haute priorité dans cette vie ?

Qu’est-ce qui est le plus important pour vous à expérimenter, explorer ou étreindre en ce moment ? Tant que vous ne répondez pas à cette question, vos objectifs de vie seront sans objet. Non alignés sur votre passion intérieure, vos intentions n’auront pas le pouvoir d’attirer les personnes et les situations nécessaires pour devenir réalité.

Prenez conscience de votre véritable exaltation. Quelles activités vous ont attiré en étant enfant ? Quels sont vos hobbies maintenant ? Lorsque vos objectifs sont alignés sur le but de votre âme, la synchronicité entre en action pour vous guider vers votre cible. Lorsque vous aurez pris conscience de votre nature profonde et de votre appel intérieur, une aide vous parviendra de toutes les sources terrestres et célestes.

2. Est-ce votre rêve ou celui de quelqu’un d’autre ?

Vos objectifs sont-ils votre propre choix ou ceux vers lesquels d’autres pensent que vous devriez tourner vos efforts ? Alors, voulez-vous vraiment, dans votre vieillesse, avoir à éprouver l’envie de revenir en arrière et regretter de ne pas avoir suivi votre passion ? Voulez-vous avoir à vous mordre les doigts d’avoir « joué la sécurité » ?

Est-ce égoïste d’aller au bout de votre propre rêve ? Quelle joie pouvez-vous apporter aux autres si vous ne vous l’êtes pas déjà accordée à vous-même ?

Vous avez le droit divin d’écouter votre cœur. Vous avez l’obligation sociale de suivre votre rêve. Ce n’est qu’alors que vous pourrez accomplir votre destin et apporter la contribution terrestre pour laquelle vous êtes né.

3. Voulez-vous vraiment, vraiment réaliser ce rêve ?

Est-ce que vous vous levez tous les matins avec l’envie de mettre en œuvre votre vision ? Ou bien est-ce un rêve tiède que vous poursuivez parce qu’il vous semble parlant ? Seule l’authentique aspiration générera suffisamment d’énergie pour se manifester dans le monde.

4. Êtes-vous résolu à vous contentez de peu ?

Êtes-vous résigné à accepter moins que votre part entière d’amour, de santé et de succès dans cette vie ? Avez-vous accepté le compromis et enterré votre rêve ?

Rien d’autre ne pourra vous rendre à jamais heureux que de vivre vos vraies passions. Voulez-vous donc arriver aux portes du paradis avec le regret de ne pas avoir épousé cette personne captivante, de ne pas avoir lancé cette activité amusante ou de ne pas avoir vu cette partie exotique du monde que vous avez toujours voulu visiter ?

5. Votre rêve est-il en réalité juste un moyen de réaliser un but plus élevé ?

Votre objectif est-il l’ultime but, ou simplement un moyen sommaire pour y parvenir ? N’est-ce pas en réalité la nouvelle voiture que vous voulez, plutôt que l’argent (le moyen d’acheter la nouvelle voiture) ? Plus fondamentalement, n’est-ce pas en vérité un sentiment renouvelé de confiance en soi que vous désirez,plutôt que la nouvelle voiture ou la maison pour impressionner la famille et les voisins ? Et n’est-ce pas finalement le bonheur que vous souhaitez, plutôt que le partenaire, le travail ou le corps parfait ?

Dans ces conditions, focalisez-vous sur l’expérience de vie que vous souhaitez créer et non sur l’aspect matérialiste que pourrait vous apporter ou non cette expérience.

6. Que ressentirez-vous lorsque vous atteindrez votre rêve ?

Dynamiser votre rêve

Ne laissez pas s’éteindre la flamme de votre rêve

La passion personnelle nourrit une vision. Plongez dans le frisson et l’excitation du sentiment de vivre votre rêve. À chaque fois que vous le pouvez, imprégnez-vous de la joie d’avoir atteint votre but.

Le Kahuna hawaïen dit: « Où votre attention créatrice coule, votre vie coule de la même manière ». Alors, votre attention quotidienne nourrit-elle votre rêve ? Ainsi, comme nous le rappelle l’annonce du service public à la télévision: « Il est minuit. Savez-vous où sont vos enfants ? » Eh bien, dans votre vie, il est pile midi ! Savez-vous où coule votre enthousiasme créatif ?

Il est grand temps que vous manifestiez vos aspirations. Car, les créations dynamiques et satisfaisantes sont nourries avec amour et soin comme une fleur dans un jardin.

7. Quels avantages tirez-vous de votre rêve ?

Précisez les avantages que vous allez obtenir de la réalisation de votre vision. Notez ces avantages pour qu’ils deviennent des facteurs de motivation. Qu’arriverait-il exactement si vous gagniez beaucoup d’argent en faisant quelque chose que vous aimez ? De quelle autre manière aborderiez-vous votre vie si vous autorisiez les gens à vous aimer et à vous soutenir ? Que feriez-vous avec plus de vitalité et de santé ?

8. Quelles mesures pouvez-vous prendre aujourd’hui à l’encontre de votre rêve ?

Ne reportez pas votre rêve. Mais configurez et ayez sous la main des supports et des systèmes pour traduire instantanément vos intentions en action. Aussi, sautez sur toutes les opportunités qui correspondent à votre objectif et à votre vision.

Continuez sur cette lancée. Peu importe la vie trépidante, engagez-vous à faire au moins une action par jour. Même les plus petites actions – noter une nouvelle idée, lire une seule page ou passer un seul appel – peuvent commencer à s’additionner.

Y a-t-il des projets plus limités qui mènent à votre plus grand rêve et qui peuvent vous donner du plaisir en attendant ? Si le rêve est de courir un marathon, entraînez-vous d’abord pour une course à pied locale. Et trouvez un moyen de mesurer vos progrès. Suivez ces petites victoires en les écrivant dans un journal ou en le disant à un ami.

9. Êtes-vous en train de vous dire : « Ce rêve n’est pas pour moi ? »

La plupart des gens ne se croient pas capables de vivre leur rêve. Soit leur système de croyance les fait croire qu’ils ne peuvent pas gagner leur vie en faisant ce qu’ils aiment, soit ils ont le sentiment qu’ils ne méritent pas leur rêve. Ainsi, pour éviter d’avoir cette impression, les gens gardent souvent ce rêve si enfoui en eux qu’ils ne se souviennent même plus d’avoir jamais rêvé.

Tout le monde a un rêve ! Et tout le monde est destiné à atteindre cet objectif. Alors, pourquoi attendre ?

10. Avez-vous peur de réaliser votre rêve ?

Statistiquement, il y a plus de crises cardiaques lorsque de « bonnes » choses se produisent que lorsque de « mauvaises » choses se produisent ! Décrocher votre rêve c’est donc vivre dangereusement ! En réalité, bien sûr, réaliser votre rêve ne fait que menacer votre ancienne expérience de vous-même et de votre vie – vous savez, celle qui vous ennuie ou vous fait souffrir à mort !

Le changement fait peur. Trouvez un moyen de transposer l’énergie de la peur. Mais, le seul moyen d’éviter de ressentir la peur…est d’éviter de vivre pleinement !

11. Avez-vous vraiment besoin de réaliser votre rêve ?

En fait, est-il vraiment indispensable pour vous d’atteindre vos objectifs pour être heureux ? Entrez dans un état méditatif dans lequel tout souci disparait lorsque « l’image » exacte de votre rêve devient réalité. Ainsi, sans l’interférence de la poussée, de la pression et de la micro surveillance de l’ego, vous avez de bien meilleures chances d’être dans le bon espace de vibration pour attirer le vrai bonheur. Lorsque vous vous détendez sur la manière exacte dont votre futur « doit » se dérouler, vous donnez à l’Univers plus de flexibilité pour répondre à vos souhaits.

Et, sur un plan supérieur, si notre tâche réelle ici sur Terre consistait simplement à être ce que nous sommes déjà dans notre nature essentielle, avec ou sans manifestation de nos objectifs spécifiques ? Et si l’essence de qui nous sommes était suffisante ?

Allez de l'avant

Ce Guide Gratuit
pour CESSER DE REMETTRE VOS PROJETS IMPORTANTS À DEMAIN

Les astuces de ceux qui agissent au lieu de tergiverser

Acceptez de recevoir le rapport
“ALLER DE L’AVANT Comment vaincre les obstacles et réaliser vos projets”

Respect de la Vie Privée :
Vos données sont confidentielles et ne seront jamais communiquées à un tiers.

L’article 11 questions à vous poser pour dynamiser votre rêve est apparu en premier sur Mental O Top.

]]>
https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/dynamiser-votre-reve/feed/ 0 7726
Comment retrouver votre vrai moi https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/comment-retrouver-votre-vrai-moi/ https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/comment-retrouver-votre-vrai-moi/#respond Thu, 25 Oct 2018 12:23:47 +0000 http://www.mental-o-top.com/blog/?p=7373 Depuis toujours, nous avons soif de reconnaissance. Nous craignons d’être rejetés. Alors, nous adaptons nos comportements à ce qui est attendu par d’autres. Nous nous limitons, nous censurons, nous dévalorisons, parfois. Et si nous récupérions plutôt nos libertés perdues, notre vrai moi ?

L’article Comment retrouver votre vrai moi est apparu en premier sur Mental O Top.

]]>

 

Depuis toujours, nous avons soif de reconnaissance. Nous craignons d’être rejetés. Alors, nous adaptons nos comportements à ce qui est attendu par d’autres. Nous nous limitons, nous censurons, nous dévalorisons, parfois. Et si nous récupérions plutôt nos libertés perdues, notre vrai moi ? Patrick Collignon est coach d’épanouissement personnel spécialisé dans l’Approche Neurocognitive et Comportementale (ANC). A travers ses nombreux projets, il s’appuie sur les apports de la psychologie positive, des thérapies cognitives et comportementales et des neurosciences. Ce qu’il propose, c’est une quête vers « ma vie en mieux » en s’appuyant sur notre propre puissance.

Retrouver votre vrai moi ? En apparence, cela peut sembler une drôle d’idée de croire qu’en fait vous pourriez être différent de ce que vous êtes vraiment. Mais à partir du moment où nous commençons à pouvoir parler, nous sommes programmés pour « nous intégrer ». Nous nous conformons pour plaire aux personnes que nous aimons et qui nous aiment.

Mais parfois cela signifie que vous devez tirer un trait sur ce que vous savez être votre vraie personnalité intérieure, votre Vrai Moi.

Et pourtant, votre relation avec vous-même est la plus importante de toutes les relations que vous pourriez avoir. Mais, sans une relation saine avec vous-même, il est pratiquement impossible d’avoir des relations saines avec quelqu’un d’autre.

Si vous êtes prêt à faire la re-connaissance avec quelqu’un que vous n’avez pas vu depuis longtemps – vous-même – commencez par appliquer ces 5 conseils pour vous aider à redécouvrir votre vrai « moi ».

Calmez le bruit dans votre tête

votre vrai moi

Retrouvez votre vrai moi et vos libertés perdues

Vous connaissez bien ces voix, celles qui ne cessent de vous harceler pour vous rappeler de passer au nettoyage à sec, de parler à l’instituteur, de jongler avec les factures, de programmer un rendez-vous avec le vétérinaire, d’éviter les conflits avec votre patron. Avec tout ce bruit, il vous sera impossible d’entendre quoi que ce soit dans ce vacarme. Cela DOIT être la première étape. Mais, comment faire cela ? En mettant en place des systèmes, en simplifiant et en établissant suffisamment d’extras dans votre vie pour vous permettre d’opérer à partir d’une position d’abondance, au lieu d’une situation de manque.

Entraînez-vous à penser à vous de manière saine

Pour ce faire, vous devez d’abord croire que vous avez de la valeur, et que votre « Vrai Moi » a quelque chose à offrir au monde. Puisque, dans votre vie, vous vous parlez à vous-même plus qu’à tout autre – ça fait beaucoup de discussions ! – c’est à VOUS d’établir une communication saine dans vos pensées. Consciemment écoutez comment vous vous parlez; notez les choses malsaines que vous vous dites; défiez-les; et remplacez-les par des faits. Par exemple :

  • Auto-papotage : «Vous ne faites jamais rien de bien.»
  • Défi : «Bien sûr que je fais les choses correctement. J’ai fait (exemple) correctement. J’ai fait (exemple) correctement. Cette fois, je viens de faire une erreur. J’apprendrai et j’aurai plus de succès la prochaine fois.»

Écoutez votre cœur pour trouver votre vrai moi

Cela semble assez facile, mais à partir du moment où nous sommes devenus adultes, la plupart d’entre nous ont cessé d’écouter leur cœur et n’agissent plus qu’avec leur tête. Ces deux doivent se reconnecter pour trouver votre vrai moi. Il est facile de s’habituer à penser à ses sentiments au lieu de les ressentir vraiment. Au lieu de vous demander ce que vous pensez à propos de quelque chose, demandez-vous pourquoi c’est important.

Veillez à ne pas vous accrocher à un objectif spécifique

Ce que vous recherchez vraiment, c’est un sentiment – le respect, l’amour, l’appréciation – par opposition à la voiture de société, ou un gars / une fille formidable. Gardez un esprit ouvert aux sentiments et soyez prêt à ajuster les méthodes que vous utilisez pour les atteindre. Déterminez non seulement vos objectifs, mais aussi comment ils satisfont votre véritable identité. Le masque va se détacher et votre vrai moi viendra briller au travers.

Une personne que vous pouvez connaître et aimer – vous ! – attend que vous preniez le temps d’écouter, de comprendre et d’accepter. Lorsque vous acceptez votre Vrai Moi, vous ferez des choix plus intelligents, et ces choix resteront car ils correspondront à ce que vous êtes. Et c’est ce que vous cherchez vraiment, n’est-ce pas ?

Allez de l'avant

Ce Guide Gratuit

pour CESSER DE REMETTRE VOS PROJETS IMPORTANTS À DEMAIN

Les astuces de ceux qui agissent au lieu de tergiverser

Acceptez de recevoir le rapport

“ALLER DE L’AVANT Comment vaincre les obstacles et réaliser vos projets”

Respect de la Vie Privée :
Vos données sont confidentielles et ne seront jamais communiquées à un tiers.

L’article Comment retrouver votre vrai moi est apparu en premier sur Mental O Top.

]]>
https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/comment-retrouver-votre-vrai-moi/feed/ 0 7373
Carrière : la routine menace votre créativité et votre efficacité https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/carriere-routine-creativite-efficacite/ https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/carriere-routine-creativite-efficacite/#respond Sat, 29 Sep 2018 13:26:15 +0000 https://www.mental-o-top.com/blog/?p=7643 Où en êtes-vous avec votre carrière ? Votre carrière ne dépend pas que des autres ! Lorsque l’on travaille sur un projet, au bout d’un certain temps, on a tendance à s’installer dans la routine. On a pris l’habitude de travailler d’une certaine façon. C’est quelquefois l’exemple d’un collègue, la méthode qui nous a été enseignée au départ, etc. Mais notre créativité s’endort, on perd de son efficacité et on rate souvent des occasions de mieux faire, de faire autrement

Cliquez ici pour lire la suite »

L’article Carrière : la routine menace votre créativité et votre efficacité est apparu en premier sur Mental O Top.

]]>
Où en êtes-vous avec votre carrière ?

Votre carrière ne dépend pas que des autres ! Lorsque l’on travaille sur un projet, au bout d’un certain temps, on a tendance à s’installer dans la routine. On a pris l’habitude de travailler d’une certaine façon. C’est quelquefois l’exemple d’un collègue, la méthode qui nous a été enseignée au départ, etc.

Mais notre créativité s’endort, on perd de son efficacité et on rate souvent des occasions de mieux faire, de faire autrement ou plus vite.

Évitez de tomber dans ce piège en vous posant régulièrement les questions suivantes. Elles vous permettront ainsi de recadrer votre projet, de le réorienter, de vous adapter à une nouvelle situation ou d’intégrer de nouvelles données !

Pourquoi ?

Tel objectif? Est-il toujours valable? Bien orienté? Adapté à la situation? Etc.

Où ?

Pouvez-vous trouver un meilleur lieu? Peut-on mieux le traiter à l’étranger? Dans une autre ville? Un autre département, un autre bureau, le mettre ailleurs?

Quand ?

Est-ce le bon moment? Faut-il changer les délais? Trouver d’autres moments mieux adaptés? Le remettre à plus tard?

Qui d’autre pourrait travailler dessus? Qui pourrait enrichir l’équipe? Qui est plus qualifié?

Comment ?

Existe-t-il une meilleure sélection? Doit-on modifier le plan? De quelle façon nouvelle s’y prendre?

Cette méthode simple vous évite des erreurs et des pertes de temps considérables… Et elle est applicable à tous les domaines !

Quel est votre objectif de carrière ?

Carrière - routine et créativité

Carrière – routine et créativité ne vont pas de pair

Votre carrière ne dépend pas que des autres ! La première personne à consulter pour établir votre plan de carrière, c’est vous-même.

Afin de définir clairement votre objectif, réfléchissez à ce qui vous intéresse et à ce que vous savez et aimez faire.

Pour vous y aider, voici un questionnaire inspiré du programme pour le développement des carrières des employés d’I.B.M. :

Intérêts et savoir-faire

  1. Quelle est l’activité que j’aime le plus?
    • a) dans mon travail actuel (ou passé)
    • b) dans mes loisirs (sports, activités culturelles et sociales, etc.)
  2. Quel travail, quelle école ou formation, quelle activité de loisir spécifique (soyez le plus précis possible) m’a apporté le plus de satisfaction?
  3. Quelles sont les tâches que j’ai le mieux accomplies? Pourquoi?
  4. Quelles sont les tâches qui ont été les plus difficiles? Pourquoi?
  5. Quelles sont les conditions pour que je travaille le mieux et le plus efficacement possible?
    • a) sous pression du temps
    • b) sous pression d’un groupe
    • c) seul
    • d) autre
  6. Quel est le domaine dans mon travail pour lequel j’ai le plus de points forts?
    • a) savoir-faire pratique
    • b) connaissances
    • c) autre
  7. Quels connaissances et savoir-faire me manquent?
  8. Ces manques m’ont-ils limité ou empêché d’avancer dans ma carrière? Si oui, qu’est-ce que je peux entreprendre pour les surmonter?

Objectifs

  1. Quel est mon objectif à long terme le plus important? Qu’est-ce que je veux avoir accompli à la fin de ma carrière?
  2. Est-ce que j’ai des alternatives à cet objectif? Quelles sont-elles?
  3. Quels sont les domaines d’activités qui me mèneront vers mon objectif à long terme?
  4. Comment est-ce que j’imagine mon travail lors de ma prochaine promotion?
    • a) dans quel domaine
    • b) avec qui
    • c) autre

Planification

  1. Acquérir davantage de savoir-faire ou de connaissances, est-ce important pour le développement de ma carrière?
  2. Si oui, quelles sont les actions que je vais entreprendre pour répondre à ce besoin? Quand?
  3. Qui est le mieux placé pour m’aider efficacement?
  4. Quelle est l’incidence de la qualité de mon travail sur le développement de ma carrière? (le fait d’exécuter au mieux tout travail qui m’est confié !)
  5. Quels risques entraînent le développement de ma carrière?
    • a) environnement nouveau
    • b) quitter mes « habitudes »
    • c) quitter mes amis
    • d) autre
  6. Quelles en sont les conséquences sur ma vie privée ou familiale?

Réfléchissez à toutes ces questions et écrivez vos réponses sur un bloc-notes. Cela vous permettra de fixer vos objectifs à court terme qui vous mèneront à votre objectif professionnel à long terme, le plus important pour vous ! Puis, mettez au point votre stratégie.

À chaque fois que vous atteignez un objectif à court terme, révisez l’ensemble de votre stratégie. Vérifiez votre trajectoire périodiquement.

Et surtout : ne vous impatientez pas ! De récentes enquêtes disent que personne n’est à 100 % satisfait de son travail ; mais dites-vous bien que c’est vous qui détenez le pouvoir de vous rapprocher le plus possible de ce 100 % idéal !

(©MMX-227 communicateurs-efficaces)

L’article Carrière : la routine menace votre créativité et votre efficacité est apparu en premier sur Mental O Top.

]]>
https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/carriere-routine-creativite-efficacite/feed/ 0 7643
Comment réagir avec succès face à une « personne difficile » https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/reagir-face-a-une-personne-difficile/ https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/reagir-face-a-une-personne-difficile/#respond Thu, 30 Aug 2018 12:33:17 +0000 https://www.mental-o-top.com/blog/?p=7613 Faire face à une « personne difficile » Dans vos relations avec les autres, il peut vous arriver d’avoir affaire à une « personne difficile » dont le mauvais caractère vous met en difficulté. Quel que soit le type de difficulté que vous rencontrez, vous devez adopter une stratégie pour y faire face avec succès. En voici une qui a été définie par un psychologue américain, le Dr Robert Bramson. Cette stratégie comporte 4 grandes étapes. 1. Évaluer la situation Ne vous précipitez pas

Cliquez ici pour lire la suite »

L’article Comment réagir avec succès face à une « personne difficile » est apparu en premier sur Mental O Top.

]]>
Faire face à une « personne difficile »

Dans vos relations avec les autres, il peut vous arriver d’avoir affaire à une « personne difficile » dont le mauvais caractère vous met en difficulté.

Quel que soit le type de difficulté que vous rencontrez, vous devez adopter une stratégie pour y faire face avec succès.

En voici une qui a été définie par un psychologue américain, le Dr Robert Bramson. Cette stratégie comporte 4 grandes étapes.

1. Évaluer la situation

Ne vous précipitez pas pour qualifier quelqu’un de « difficile » sous prétexte que vous avez un problème avec lui. Un comportement difficile peut être passager et résulter des circonstances du moment.

La première chose à faire est donc de vous assurer que vous avez vraiment affaire à une « personne difficile ».

Pour cela, posez-vous les questions suivantes :

  • La réaction de cette personne est-elle une constante chez elle ? Votre propre réaction n’est-elle pas excessive ?
  • Une discussion ouverte serait-elle suffisante pour éclaircir la situation ?

2. N’essayez pas de changer l’autre à tout prix

personne difficile

Ne vous laissez pas manipuler par une « personne difficile »

Dites-vous bien que, tout en faisant votre possible pour améliorer la situation entre vous et la « personne difficile », vous ne devez en aucun cas essayer de modifier la personnalité de votre interlocuteur.

Vous aurez beau vous efforcer de changer quelqu’un de « difficile » en un être « facile à vivre » (tout au moins selon vos critères), vous n’y arriverez jamais. Tout ce que vous pouvez faire, c’est modifier son attitude vis-à-vis de vous.

C’est en mettant à nu le problème ou le conflit implicite qui ternit vos relations que vous pouvez lui permettre de voir plus clair en elle.

3. Prendre vos distances

Il est indispensable d’apprendre à se protéger des « gens difficiles » et des situations conflictuelles qu’ils peuvent causer.

Lorsque nous avons à faire face à une relation « difficile », nous avons tendance à nous impliquer fortement. Nous perdons toute objectivité. Notre existence de tous les jours est affectée par cette préoccupation. Nous risquons de devenir « obsédés » par la « personne difficile » et le problème que nous avons avec elle.

Créez-vous quelques phrases « bouclier » qui vous protègent.

Ce sont des affirmations positives qui vous permettent de garder une vision positive de vos buts et objectifs.

Ces phrases doivent être :

– Personnelles.

Le « je » garantit votre identification avec ce que vous assurez : « Je suis une personne de valeur ».

Le « je » établit cela comme vrai, pour vous et votre subconscient.

– Au temps présent.

Votre affirmation doit être formulée au présent, même si elle se réfère à une situation future.

Par exemple, si vous souhaitez garder votre calme face à une « personne difficile », la prochaine fois que vous la rencontrerez, votre affirmation sera : « Je reste calme » et non pas « La prochaine fois, je resterai calme » ; car, lorsque vous vous trouverez vraiment en face d’elle, vous penserez : « La prochaine fois... ».

Les affirmations s’adressent à notre pensée inconsciente pour laquelle, seul, le présent existe.

– Positives.

Notre psychisme fait mal la différence entre une chose et la négation de cette même chose.

Par exemple, si votre objectif est de ne pas avoir peur à votre prochaine rencontre avec une « personne difficile », ne rédigez pas votre affirmation comme :

« Je n’ai pas peur de… » car cela maintient présente à votre esprit la « peur », mais : « Je me sens fort et sûr de moi » ou « Je reste calme, quoi qu’il arrive ».

La règle est donc de se concentrer sur ce vers quoi on se dirige et non sur ce que l’on souhaite éviter.

4. Adopter une stratégie positive

Vous avez le choix entre créer un rapport de force ou chercher une issue satisfaisante pour les 2 parties.

Le meilleur choix, c’est certainement de chercher une interaction positive. Le positif attire le positif. Ne pas répondre à l’agression par l’agression est certainement la pierre angulaire de tout changement significatif dans les relations difficiles.

N’oubliez jamais qu’une personne, aussi « difficile » soit-elle, est capable de réagir positivement et qu’il y a en elle toutes les ressources dont elle a besoin pour devenir une personne ouverte, positive et communicative.

Pour cela :

  • Cessez de participer au jeu destructeur.
  • Débarrassez-vous des déchets et des scories qui alourdissent votre relation.
  • Commencez à faire la collection de « points dorés » (cherchez tous les points positifs de l’autre).
  • Créez des conditions pour des interactions positives.

Avec tout cela, vous verrez s’accomplir des miracles !

Comment critiquer sans blesser pour obtenir ce que vous souhaitez

Si vous devez critiquer quelqu’un, évitez le mot « mais ».

Ce mot de transition est souvent entendu comme un signal : ATTENTION ! Quelque chose de négatif va suivre !

La personne à laquelle la critique s’adresse n’entend plus que ce que vous direz après le « mais », et pas ce que vous avez dit avant.

Un exemple. Ne dites pas : « Vous avez fait une excellente présentation, mais… « 

Dites plutôt : « Vous avez fait une excellente présentation ET elle aurait pu être encore meilleure... »

(©www.communicateurs-efficaces.com)

Charmer en société

Savez-vous comment mettre les gens dans votre poche ?

Charmer en société - Réseau, commerce, relations, affaires...

Comment faire bonne impression et devenir plus attrayant

En suivant mes conseils, vous verrez comme par magie apparaître de toutes nouvelles opportunités

L’article Comment réagir avec succès face à une « personne difficile » est apparu en premier sur Mental O Top.

]]>
https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/reagir-face-a-une-personne-difficile/feed/ 0 7613
Apprenez à déchiffrer le langage du corps https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/dechiffrer-le-langage-du-corps/ https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/dechiffrer-le-langage-du-corps/#respond Mon, 13 Aug 2018 09:50:10 +0000 https://www.mental-o-top.com/blog/?p=7584 Savoir observer et comprendre ce qu’expriment le langage du corps, les gestes et les attitudes non verbales de votre interlocuteur, vous donne un net avantage dans une situation de communication. Voici donc un test qui va vous permettre de connaître votre capacité à lire le langage du corps : Regroupez chaque sentiment (1 à 10) avec ce qui vous semble être l’attitude physique qui l’exprime (A à J). 1. Désintéressement 2. Chasser une pensée désagréable 3. Insécurité 4. Nervosité, manque

Cliquez ici pour lire la suite »

L’article Apprenez à déchiffrer le langage du corps est apparu en premier sur Mental O Top.

]]>
Savoir observer et comprendre ce qu’expriment le langage du corps, les gestes et les attitudes non verbales de votre interlocuteur, vous donne un net avantage dans une situation de communication.

Voici donc un test qui va vous permettre de connaître votre capacité à lire le langage du corps :

Regroupez chaque sentiment (1 à 10) avec ce qui vous semble être l’attitude physique qui l’exprime (A à J).

1. Désintéressement

2. Chasser une pensée désagréable

3. Insécurité

4. Nervosité, manque de confiance

5. Attitude de défense

6. Incertitude

7. « Je ne veux pas »

8. Suspicion

9. N’écoute plus

10. « Pas d’accord »

A. Faire la moue

B. Mains agitées

C. Haut du corps rejeté en arrière

D. Tirer légèrement la langue

E. Se frotter le front

F. Hausser les épaules

G. Couper le contact des yeux

H. Tripoter les oreilles

I. Doigts à la bouche

J. Croiser les bras

Réponses : 1C – 4B – 10A – 7D – 2E – 3F – 9G – 8H – 6I – 5J

Une astuce pour mieux comprendre le langage du corps

le langage du corps

Quel message se cache derrière le langage du corps ?

Comprendre le langage du corps de votre interlocuteur, ce n’est pas toujours facile. Pour y arriver plus facilement, essayez donc la méthode suivante :

Si votre interlocuteur gonfle sa poitrine, lève ses épaules et ses sourcils et que vous ne savez pas très bien ce que cela signifie, alors imitez-le. Adoptez la même attitude corporelle : gonflez vos poumons, levez les épaules et sourcils, puis mettez-vous à l’écoute de votre corps. Très vite vous sentirez ainsi que cette attitude correspond à l’attitude de la peur.

Avec un peu d’entraînement, vous arriverez à faire cet exercice en « direct ».

Pour l’apprendre, entraînez-vous à étudier les attitudes physiques des personnes que vous avez du mal à comprendre. Lorsque vous aurez un moment, calquez votre attitude sur celle de votre interlocuteur, et laissez venir les impressions !

Savez-vous serrer une main ?

Une bonne poignée de main est :

  • Ferme, mais pas trop forte : elle n’écrase pas les doigts.
  • Elle se maintient pendant 2 à 3 secondes : pour établir le contact, tout en laissant sa liberté à l’autre.
  • Un sourire et un bon regard sont les compagnons indispensables d’une poignée de main sincère. Laissez parler votre coeur. Dites, dans votre poignée de main, que vous acceptez l’autre et que vous êtes content de le connaître… et le « contact » se fera.

Comment donner plus de pouvoir à votre regard

Entraînez-vous à « jouer » du regard afin d’affiner votre communication visuelle.

Pour vous rendre la tâche plus facile lors de vos communications, n’oubliez pas :

  • d’ « individualiser » votre audience. Regarder des individus assis devant vous, c’est beaucoup plus facile que de regarder une foule de gens !
  • de créer un contact visuel, un individu après l’autre. Commencez par ceux qui vous sont sympathiques, puis allez capter aussi le regard des autres…
  • de regarder tout le monde !

Vous pouvez aussi, pour plus d’effet, joindre le mouvement au regard. Faites quelques pas en direction de la personne que vous regardez, étendez votre main, votre bras. Cela donnera de la vie et de la chaleur à votre présentation.

(©MMXI-150 www.communicateurs-efficaces.com)

juger les autres en 1 clin d'oeil
Comment juger les autres
en un clin d'oeil

La connaissance des autres est le plus grand facteur de succès dans la vie et dans les affaires


L’article Apprenez à déchiffrer le langage du corps est apparu en premier sur Mental O Top.

]]>
https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/dechiffrer-le-langage-du-corps/feed/ 0 7584
Messages contraignants : Comment vous débarrasser de vos freins psychologiques https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/messages-contraignants/ https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/messages-contraignants/#respond Sat, 14 Jul 2018 08:22:03 +0000 https://www.mental-o-top.com/blog/?p=7538 Ces messages contraignants qui nous limitent C’est le psychologue américain Taibi Kahler qui, en s’appuyant sur les principes de l’analyse transactionnelle, a identifié le premier cinq messages contraignants, appelés « drivers », qui influencent nos comportements. Ces messages contraignants, que nous enregistrons dès notre prime enfance au travers de notre éducation, mais aussi de notre culture et de nos expériences de vie sont au nombre de 5 : « Sois parfait » « Dépêche-toi » « Fais un effort » « Fais-moi plaisir » « Sois fort » D’après l’école

Cliquez ici pour lire la suite »

L’article Messages contraignants : Comment vous débarrasser de vos freins psychologiques est apparu en premier sur Mental O Top.

]]>
Ces messages contraignants qui nous limitent

C’est le psychologue américain Taibi Kahler qui, en s’appuyant sur les principes de l’analyse transactionnelle, a identifié le premier cinq messages contraignants, appelés « drivers », qui influencent nos comportements.

Ces messages contraignants, que nous enregistrons dès notre prime enfance au travers de notre éducation, mais aussi de notre culture et de nos expériences de vie sont au nombre de 5 :

« Sois parfait »

« Dépêche-toi »

« Fais un effort »

« Fais-moi plaisir »

« Sois fort »

Messages contraignants

Ces messages qui nous conditionnent

D’après l’école de l’Analyse Transactionnelle, nous assimilons tous, dès notre petite enfance, ce type de messages.

Ainsi, les « incantations » qui proviennent de nos parents ou autres figures parentales influencent et orientent toutes nos actions. C’est comme si tout notre être était « poussé » de l’intérieur pour tout faire pour être à la hauteur de cet ordre reçu.

Mais qui, par exemple, est capable de toujours tout faire à la perfection ? Personne !

« Sois parfait » est donc un message terriblement contraignant qui crée des tensions intérieures très fortes et influence aussi notre façon de communiquer.

Que signifient ces messages contraignants ?

Les personnes qui ont grandi sous l’influence du :

« Sois parfait », luttent pour la perfection ou attendent des autres qu’ils le soient. Elles se servent de « grands » mots et en disent plus que ce qu’on leur demande. Pour être comprises « parfaitement » et correctement, elles pensent devoir donner le plus d’informations possibles.

« Dépêche-toi », doivent toujours aller le plus vite possible. Ces personnes croient donc que tout doit être fait au moment même. Elles parlent très vite et brièvement, il leur arrive aussi d’interrompre celui qui parle… il va trop lentement ! Mais, si l’autre ne comprend pas tout de suite, elles regardent leur montre et pianotent avec impatience. Bref, elles exigent des autres de tout faire à la hâte.

« Fais un effort », ne (se) faciliteront jamais les choses. Tout est difficile et les autres doivent peiner avec elles. Ainsi, elles ne répondront, par exemple, jamais directement à une question. Elles la répéteront, marqueront un temps d’arrêt et déclareront : « C’est difficile de répondre » (même si ce n’est pas vrai !). Elles feront des efforts, se compliqueront les choses, même si ce n’est pas nécessaire lorsque tout est simple.

« Fais-moi plaisir », ce sont celles qui sont vite d’accord ! Elles se sentent responsables du bien-être des autres, donc veulent leur faire plaisir. En général, elles attachent aussi beaucoup d’importance à être « aimées » et « approuvées ». Elles demandent souvent si ce qu’elles font est satisfaisant.

« Sois fort », se veulent stoïques, ce qui les amène à cacher leurs sentiments. Les changements de ton de voix et les manifestations extérieures d’intérêt ne sont pas leur fort. Ainsi, exprimer des sentiments est pour elles un signe de faiblesse.

Comment vous en libérer ?

Si vous vous rendez compte que vous dépendez d’un (ou plusieurs) message(s) contraignant(s) appelés aussi « drivers », compensez-les par des messages « permissifs ». Par exemple :

Message contraignant Message permissif
« Sois parfait » J’ai le droit d’être moi-même. J’ai le droit à l’erreur, etc.
« Dépêche-toi » J’ai le droit de prendre mon temps. J’ai le droit de profiter du moment présent, le droit de réaliser ce que je veux faire, etc.
« Fais-moi plaisir » J’ai le droit de ne pas être responsable des autres. J’ai le droit à mes propres sentiments. J’ai le droit de me donner à moi-même considération et respect, etc.
« Sois fort » J’ai le droit d’être proche et d’exprimer mes sentiments. J’ai le droit de ne pas être fort. J’ai le droit d’être humain, etc.
« Fais un effort » J’ai le droit d’accomplir simplement. J’ai le droit de bien faire, de gagner. J’ai le droit de m’aimer comme je suis.

Petit à petit, ces phrases « antidotes » vous permettront de vous accepter encore mieux, d’utiliser toute votre énergie pour accomplir tout ce que vous entreprenez dans l’authenticité.

Tenez compte de ces « drivers » dans vos discussions

Que ce soit pour diriger vos collaborateurs ou pour rendre vos communications plus efficaces, il peut être utile de déceler les « drivers » de vos interlocuteurs. Par exemple :

  • Confiez les tâches minutieuses au « Sois parfait ».
  • Soyez bref et découpez vos communications en les numérotant : 1, 2, 3… pour les « Dépêche-toi ».
  • Faites participer les « Fais-moi plaisir ».

Mais aussi, aidez-les à sortir peu à peu de leurs « drivers » en leur donnant des messages permissifs : ils vous en seront reconnaissants.

(©2009-196 www.communicateurs-efficaces.com)

Ces messages contraignants qui façonnent notre personnalité

Les messages contraignants reçus durant notre enfance, au travers de notre éducation puis de notre expérience de vie nous ont aidé à nous construire et continuent à influencer notre façon d’être et notre comportement dans la vie de tous les jours.

Ils régissent nos comportements bien malgré nous et parfois aux dépends de ce qui est bon pour nous. Favorisant au passage la dévalorisation et une faible estime de soi.

Mais, ces messages sont importants et utiles. Car, même s’ils sont à l’origine de nombreuses limitations que nous nous imposons, sans savoir pourquoi, ils peuvent aussi nous apprendre à (re)devenir soi et non pas celui ou celle que l’on attend de nous.

Il ne s’agit donc pas d’éradiquer purement et simplement un comportement qui peut s’avérer bénéfique dans certaines situations, mais plutôt d’en garder ce qui nous convient et de modifier ce qui ne nous convient pas.

Lorsque vous prenez conscience que l’un où plusieurs de ces messages vous empêche d’avancer où de prendre des risques, à un moment de votre vie, répétez vous le message antidote tel un Mantra, afin de lever ce frein.

Allez de l'avant

Ce Guide Gratuit
pour CESSER DE REMETTRE VOS PROJETS IMPORTANTS À DEMAIN

Les astuces de ceux qui agissent au lieu de tergiverser

Acceptez de recevoir le rapport
“ALLER DE L’AVANT Comment vaincre les obstacles et réaliser vos projets”

Respect de la Vie Privée :
Vos données sont confidentielles et ne seront jamais communiquées à un tiers.

L’article Messages contraignants : Comment vous débarrasser de vos freins psychologiques est apparu en premier sur Mental O Top.

]]>
https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/messages-contraignants/feed/ 0 7538
Surcharge d’information, source de stress https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/surcharge-dinformation/ https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/surcharge-dinformation/#respond Wed, 06 Jun 2018 12:33:02 +0000 http://www.mental-o-top.com/blog/?p=7450 La surcharge d’information est devenue plus importante au cours des dernières décennies, depuis l’invention d’internet. Entre les SMS, les tweets, les courriels et le flot sans fin de nouvelles sur Facebook, les vidéos virales que nous ne pouvons nous empêcher de regarder, les nombreuses photos et vidéos que nous prenons et les multiples numéros de téléphone que nous recueillons, nous sommes débordés et surchargés d’informations, parfois inutiles et non pertinentes. Des informations sont disponibles 24 heures sur 24, 7 jours

Cliquez ici pour lire la suite »

L’article Surcharge d’information, source de stress est apparu en premier sur Mental O Top.

]]>
La surcharge d’information est devenue plus importante au cours des dernières décennies, depuis l’invention d’internet. Entre les SMS, les tweets, les courriels et le flot sans fin de nouvelles sur Facebook, les vidéos virales que nous ne pouvons nous empêcher de regarder, les nombreuses photos et vidéos que nous prenons et les multiples numéros de téléphone que nous recueillons, nous sommes débordés et surchargés d’informations, parfois inutiles et non pertinentes.

Des informations sont disponibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. D’un simple clic de souris, nous créons et digérons dix fois plus d’informations qu’il y a dix ans. Il est donc facile de rapidement succomber au « trop-plein ». Et à ses effets néfastes sur notre bien-être et notre santé. Surtout lorsqu’il y a plein d’autres choses à penser au cours de la journée (travail, maison, courses, formalités administratives, familles, obligations sociales…).

Surcharge d'information

Notre esprit est assiégé par la surcharge d’information

Malheureusement, notre esprit n’est pas conçu pour traiter une telle quantité d’information. Et il peut rapidement devenir submergé lorsqu’il essaie de tout traiter. La surcharge d’information peut non seulement entraver votre productivité, mais elle peut aussi vous laisser stressés, déprimés et fatigués. Nos esprits conscients sont conçus pour ne prêter attention qu’à quatre choses simultanément, selon Daniel J. Levitin, auteur de « The Organized Mind ». Mais, si nous allons plus loin, nous commençons à exercer un moins bon jugement, à perdre notre concentration et à perdre de vue certaines choses importantes.

Pour réduire les effets de la surcharge d’information sur notre bien-être et notre santé mentale, nous devons donc faire un effort conscient pour réduire le flot d’information que nous « consommons » et surtout nous débarrasser de toute l’information inutile.

Surcharge d’information : 4 phénomènes nouveaux

Dans la société connectée d’aujourd’hui, vous pouvez trouver de l’information n’importe où et à n’importe quel moment de la journée. Avec ce déluge constant d’informations, il est possible de succomber rapidement à la surcharge d’information. Il y a tout simplement trop d’informations à traiter de nos jours. Cela peut avoir un effet dévastateur sur notre santé, ainsi que sur notre humeur. Ce constant état de « trop plein » peut être attribué aux causes suivantes.

  1. Nos limites sont vite dépassées

    Si vous effectuez une recherche sur le premier domaine d’intérêt qui vous passe par la tête, en utilisant votre moteur de recherche internet favori, vous obtenez immédiatement des milliers de résultats. Ajoutez à cela les centaines de livres électroniques et les douzaines de livres publiés traditionnellement, et vous tombez rapidement dans le trop plein ! Il n’est tout simplement pas possible de traiter toutes ces informations au cours d’une vie.

  2. Le bombardement de données non sollicitées

    Chaque jour, nous sommes submergés d’informations non sollicitées par le biais de nos courriels et de nos réseaux sociaux. En plus de tous les courriers indésirables que nous recevons quotidiennement, nous sommes constamment bombardés d’annonces publicitaires lors des recherches sur internet. Sans compter les listes d’adresses électroniques auxquelles nous nous sommes abonnés. Et qui ne sont plus pertinentes pour notre travail. Ou les avis sur les réseaux sociaux pour des fils de nouvelles que nous ne suivons même plus. Tout cela s’additionne en un gigantesque tas dans lequel nous devons en plus trouver l’information qui nous intéresse réellement…

  3. La vitesse d’accès qui augmente

    Il était beaucoup plus facile de suivre le flux d’information lorsque la majorité de nos données étaient livrées par la poste ou obtenues par le biais du journal papier quotidien. Aujourd’hui, « grâce » à internet et aux réseaux sociaux, l’information arrive de tous les côtés en même temps, en flux tendu et sans interruption.

  4. La valeur de l’information chute

    À un moment de notre histoire, l’ère de l’information était fondée sur le principe de valeur. Le savoir et la connaissance étaient des gages de valeur et de pouvoir. Ce n’est plus le cas car tout est accessible désormais. Y compris des formations provenant des plus grandes écoles ou des plus grandes universités, notamment via les MOOCs. Cet accès simplifié a modifié la valeur perçue de l’information, puisque les connaissances les plus pointues sont maintenant à portée de clic. La contrepartie c’est que nous avons de plus en plus de difficultés à faire le tri honnête entre ce qui est essentiel, ce qui est simplement redondant et ce qui n’est que pur déchet informatif !

La quantité d’information et la facilité avec laquelle nous pouvons l’obtenir ont augmenté de façon exponentielle au cours des dernières décennies. La meilleure façon de combattre ses effets est de comprendre les causes de la maladie. Une fois que vous connaissez ce qui cause le « trop-plein », vous pouvez commencer à élaborer des stratégies pour éviter ses conséquences désagréables.

Surcharge d'information

L’article Surcharge d’information, source de stress est apparu en premier sur Mental O Top.

]]>
https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/surcharge-dinformation/feed/ 0 7450
Le bonheur de demain commence aujourd’hui https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/le-bonheur-de-demain-commence-aujourdhui/ https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/le-bonheur-de-demain-commence-aujourdhui/#respond Sun, 08 Apr 2018 14:59:21 +0000 http://www.mental-o-top.com/blog/?p=7383 Si vous voulez être heureux demain, vous avez besoin de commencer à y travailler aujourd’hui. Certaines personnes passent leur vie à attendre que le bonheur leur tombe dessus… et pourtant il n’arrive jamais. D’autres travaillent dur pour créer de la richesse, mais ne sont toujours pas heureux. Ils découvrent seulement que l’argent n’est tout simplement qu’une source différente de problèmes. Le bonheur est un état d’esprit. Il n’est en aucune façon lié à la taille de votre compte bancaire. Le

Cliquez ici pour lire la suite »

L’article Le bonheur de demain commence aujourd’hui est apparu en premier sur Mental O Top.

]]>
Si vous voulez être heureux demain, vous avez besoin de commencer à y travailler aujourd’hui. Certaines personnes passent leur vie à attendre que le bonheur leur tombe dessus… et pourtant il n’arrive jamais. D’autres travaillent dur pour créer de la richesse, mais ne sont toujours pas heureux. Ils découvrent seulement que l’argent n’est tout simplement qu’une source différente de problèmes. Le bonheur est un état d’esprit. Il n’est en aucune façon lié à la taille de votre compte bancaire. Le bonheur est émotionnel et non physique. Il importe à chaque individu de travailler à créer son propre bonheur.

Richard Bach, l’auteur de Jonathan Livingston Seagull, le résume parfaitement quand il dit : « Si votre bonheur dépend de ce que quelqu’un d’autre fait, alors je crois que vous avez un problème ».

Pour trouver le bonheur il faut d’abord comprendre d’où vient le bonheur

Les souvenirs sont à l’esprit ce que le miroir est pour les yeux – une réflexion. Le miroir reflète le physique, tandis que nos mémoires reflètent l’émotionnel. Lorsque vous regardez dans le miroir, vous y voyez votre apparence physique. Quand vous scrutez votre esprit, il vous montre l’image de qui vous êtes. La grande différence entre les deux c’est que vous pouvez changer ce que vous voyez dans le miroir, mais vous ne pouvez pas changer les souvenirs que vous renvoie votre esprit.

Le bonheur de demain mérite bien un effort aujourd'hui

Le bonheur de demain mérite bien un effort aujourd’hui

Nous avons tendance à consacrer beaucoup de temps à essayer d’améliorer ce que nous voyons dans le miroir. Mais, nous faisons peu ou pas d’efforts à essayer d’améliorer nos pensées. Chaque action génère une empreinte dans notre mémoire. Pensez-vous réellement que la personne qui, aujourd’hui, est amère et en colère était, hier, heureuse et joyeuse ? Si une personne dit ou fait quelque chose qui nous bouleverse ou nous met en colère, nous pouvons, soit l’ajouter à nos souvenirs douloureux avec le même lot que nos propres actions négatives, soit le remplacer par des actions positives et créer ainsi des souvenirs positifs.

Dès aujourd’hui, agissez pour votre bonheur demain

Si vous voulez être heureux demain vous devez choisir avec soin ce que vous faites aujourd’hui, parce que les actions d’aujourd’hui seront reflétées dans les mémoires de demain et vous ne pouvez pas les faire disparaître. Tout ce que vous faites aujourd’hui sera dans la réflexion de demain. La prochaine fois qu’une personne vous met en colère, au lieu de vous auto-flageller, essayez d’imaginer que vous tenez un miroir qui lui renvoie son propre reflet, car ses actes ou ses mots sont son reflet à elle et non le vôtre.

Nous voulons tous aimer ce que nous voyons dans le miroir. Pour être vraiment heureux nous avons aussi à aimer ce que nous voyons reflété dans notre esprit. Ce que le miroir nous renvoie n’est pas aussi puissant que ce que reflète notre esprit. Car, il est le fidèle reflet de nos paroles et de nos actions.

Pratiquez la psychologie positive

Il ne suffit pas de positiver pour être heureux. Avez-vous déjà essayé d’affirmer « Je suis heureux » alors que vous étiez d’humeur triste et morose ? Positiver sans y associer la force de l’émotion positive ne sera d’aucun secours et peut même, dans certains cas, être contre-productif.

Aux États-Unis, de nombreuses enquêtes sont régulièrement diligentées pour savoir dans quelle mesure le travail, la vie de couple, la croyance religieuse ou l’argent profitent ou non au bien-être des gens. On y apprend notamment que l’amour apporte en général beaucoup plus de satisfaction que l’argent, que la prière joue un effet bénéfique sur le bien-être mental, ou encore que le sport est une bonne chose pour l’esprit autant que pour le corps.

Les émotions positives telles que la joie, le contentement, la gratitude, l’émerveillement, l’enthousiasme, l’inspiration et l’amour sont sources de beaucoup de satisfaction. Elles permettent d’ouvrir l’esprit à des pensées positives créatrices de bonheur. Le reflet de ces souvenirs positifs va créer cet état d’esprit propice au bonheur.

Avec quels souvenirs allez-vous remplir votre esprit ? Est-ce que vos réflexions / souvenirs seront emplis de bonté et de joie ou d’amertume et de colère ? Qu’avez-vous fait aujourd’hui qui vous apportera le bonheur demain ?

L’article Le bonheur de demain commence aujourd’hui est apparu en premier sur Mental O Top.

]]>
https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/le-bonheur-de-demain-commence-aujourdhui/feed/ 0 7383
Discipline, rigueur et goût de l’effort, vers l’excellence et le plaisir partagé https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/discipline-et-rigueur/ https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/discipline-et-rigueur/#respond Sun, 21 Jan 2018 01:13:26 +0000 http://www.mental-o-top.com/blog/?p=7288 Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vous n’êtes pas entré dans l’école ou l’université de vos rêves ? Ni trouvé le travail que vous vouliez le plus étant enfant ? Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vos résultats ne sont pas proportionnels aux efforts que vous faites ?

La réponse à ces questions pourrait être : « manque de discipline ». La raison pour laquelle certains d’entre nous ne parviennent pas à atteindre nos objectifs, malgré tous nos efforts, c’est que nous ne faisons pas suffisamment preuve de rigueur et de discipline sur la durée. Il ne faut donc pas considérer la discipline comme un élément négatif de la vie.

L’article Discipline, rigueur et goût de l’effort, vers l’excellence et le plaisir partagé est apparu en premier sur Mental O Top.

]]>
Par le biais de cet article j’espère apporter plus de lumière sur ce que la « rigueur organisationnelle » implique, en particulier sur ce que sont la discipline et l’autodiscipline et comment tout cela contribue largement à la réussite de vos projets.

Pourquoi avons-nous besoin de discipline ?

Nous vivons au sein d’une génération qui aime vivre chaque jour comme il vient et surtout sans contrainte externe. Nous fuyons les règles et aspirons à vivre chaque instant au maximum, sans retenue.

Même si cela ne semble pas si mal, vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vous n’êtes pas entré dans l’école ou l’université de vos rêves ? Ni trouvé le travail que vous vouliez le plus étant enfant ? Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vos résultats ne sont pas proportionnels aux efforts que vous faites ?

La réponse à ces questions pourrait être : « manque de discipline ». La raison pour laquelle certains d’entre nous ne parviennent pas à atteindre nos objectifs, malgré tous nos efforts, c’est que nous ne faisons pas suffisamment preuve de rigueur et de discipline sur la durée. Il ne faut donc pas considérer la discipline comme un élément négatif de la vie.

Laissez-moi vous donner un exemple pour vous montrer à quel point la discipline est importante en particulier dans le cadre du sport.

Supposons que vous faites partie de l’équipe de basket-ball de votre école/entreprise/association. Vous avez un tournoi important dans un mois. Heureusement, tous vos coéquipiers sont en bonne forme et extrêmement talentueux.

Mais, est-ce suffisant pour obtenir la victoire ? Non, bien évidemment. Vous devez vous entraîner plusieurs fois par semaine pendant un certain nombre d’heures. Même si votre stratégie pour ce match est la bonne et même si vous avez déjà joué plusieurs fois contre votre adversaire, vous devez quand même vous entraîner.

Discipline et goût de l’effort pour un plaisir partagé

Et pourquoi tant d’efforts sont nécessaires ? Pour vous assurer que votre corps est en forme et vous préparer mentalement pour le jeu.

Rigueur et discipline

La discipline peut devenir un jeu plein de ressources et de plaisir

N’est-ce pas là une forme de discipline du corps et de l’esprit ? Par goût de la victoire et par plaisir du bon jeu, tous les joueurs de l’équipe doivent s’investir. Les efforts de chacun sont donc importants pour tirer le maximum de bénéfices de l’équipe. C’est donc bien la discipline et le goût de l’effort qui rapprochent les joueurs en tant qu’équipe.

Vivre sans regrets est une bonne chose. Mais vivre sans se soucier des conséquences futures de nos actes présents est mauvais et préjudiciable non seulement pour vous, mais aussi pour les gens qui vous entourent.

Discipline contre procrastination

Certains d’entre nous en effet ne voient pas vraiment l’impact de nos actions sur les autres. Nous échouons à quantifier l’impact de nos faits et gestes. C’est l’une des raisons importantes pour lesquelles cette génération est trop souvent en faveur… de la procrastination !

Nous préférons passer des heures sur Snapchat, Twitter ou Instagram plutôt que de nous concentrer sur le travail à faire. Le fugace plaisir social, immédiat mais stérile, prend le dessus sur les bénéfices à long terme.

On peut s’en tirer avec cette attitude imprudente tant que les conséquences ne sont pas trop graves. Mais, pourquoi attendre que les choses dégénèrent pour faire des changements de cap ? Vous verrez ainsi qu’avec un peu de rigueur dans la vie de tous les jours, on récupère la maîtrise de ses actions et de son comportement, et uniquement pour le meilleur. Il y a tout à gagner !

Les ingrédients du succès

Inclure de la rigueur dans votre vie de tous les jours n’est pas une expérience désagréable, contrairement à ce que les gens pensent en général. C’est une question de point de vue. Vous pouvez considérer la discipline uniquement comme un ensemble de règles, ce qui est réducteur, et rejeter l’ensemble et le regretter plus tard. Ou vous pouvez considérer cette approche comme une occasion unique et accessible d’aligner votre vie sur vos objectifs, vos aspirations et vos passions !

L’autodiscipline joue un rôle important pour vous aider dans votre réussite. Elle vous aide à atteindre vos objectifs et à mener vos projets à bien :

  • Lorsque vous êtes discipliné, votre niveau de tolérance augmente.
  • La discipline règle automatiquement votre esprit pour poursuivre vos efforts malgré les échecs.
  • La discipline vous aide à rester concentré sur votre cible.
  • Une autre qualité personnelle nécessaire à la poursuite du succès est la capacité à garder un esprit calme attentif.

Les bénéfices de la rigueur

La pratique de l’autodiscipline peut assurément vous aider à changer votre vie de bien des façons. Elle peut améliorer la qualité des différentes facettes de votre vie quotidienne, en même temps.

Voici quelques-uns des principaux avantages de l’autodiscipline :

  • Accélère la réussite de vos projets (et la réussite tout court)
  • Améliore votre personnalité
  • Vous commencez à vraiment croire en vous
  • Améliore vos relations
  • Clarifie l’esprit, éclaire vos actions
  • Vous appréciez la vie à sa juste valeur
  • Se débarrasser des addictions !
  • Adopter de nouvelles habitudes
  • Contrôler votre niveau de stress
  • Gagner en énergie
  • Entretenir votre santé

Comme vous pouvez le constater, les bienfaits de l’autodiscipline sont innombrables. Les avantages ci-dessus sont cependant purement indicatifs et vous pourriez en découvrir d’autre par la pratique. Il est donc important de pratiquer la discipline si vous aspirez à vous améliorer professionnellement autant que sur le plan personnel, notamment grâce à un style de vie plus simple et plus sain.

rigueur et discipline

L’article Discipline, rigueur et goût de l’effort, vers l’excellence et le plaisir partagé est apparu en premier sur Mental O Top.

]]>
https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/discipline-et-rigueur/feed/ 0 7288
Bonne et heureuse année 2018 ! https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/bonne-et-heureuse-annee-2018/ https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/bonne-et-heureuse-annee-2018/#comments Sun, 31 Dec 2017 23:28:05 +0000 http://www.mental-o-top.com/blog/?p=7256 Chers amis, que cette année 2018 vous apporte tous les petits bonheurs que vous méritez et que la vie peut nous offrir. Que l’amour, la réussite et une bonne santé soient votre lot quotidien.

Bonne et heureuse année 2018

Pour cette nouvelle année, je vous souhaite d’avoir le courage d’oser :

L’article Bonne et heureuse année 2018 ! est apparu en premier sur Mental O Top.

]]>
Chers amis, que cette année 2018 vous apporte tous les petits bonheurs que vous méritez et que la vie peut nous offrir. Que l’amour, la réussite et une bonne santé soient votre lot quotidien.

Bonne et heureuse année 2018

Pour cette nouvelle année, je vous souhaite d’avoir le courage d’oser :

  • Oser réaliser vos rêves
  • Oser concrétiser vos projets
  • Oser profiter de votre bonheur
  • Oser apprécier l’amour qu’on vous donne
  • Oser avoir tout le succès que vous méritez.

Tout cela est en vous, il ne vous reste plus qu’à oser.

Et évidemment, j’espère passer encore de nombreuses années en votre compagnie.

Bonne et heureuse année 2018 !

Pour commencer cette nouvelle année en beauté, je vous offre ce beau roman d’amour de Jules Verne, « Un Billet de Loterie ».

Jules Verne - Un billet de loterie

L’action se passe en Norvège, dans le comté de Telemark.

Le fiancé de Hulda Hansen est porté disparu. Il était à bord d’un bateau de pêche qui a fait naufrage au large de Terre-Neuve. La seule trace qui reste de lui est un billet de loterie qu’il avait laissé dans une bouteille jetée à l’eau au moment du naufrage. La loterie ne sera tirée que quelques mois plus tard.

Cliquez sur l’image pour le télécharger

Bonne lecture !

L’article Bonne et heureuse année 2018 ! est apparu en premier sur Mental O Top.

]]>
https://www.mental-o-top.com/blog/developpement-personnel/bonne-et-heureuse-annee-2018/feed/ 2 7256